Nathalie Hildegarde Liege 

Stained Glass Artist and Artisan

On lui pose très souvent la question: Pourquoi avez-vous quitté la France, pourquoi le vitrail en Grande-Bretagne?

Trois choses en furent le point de départ:

  • Une soeur qui depuis les années 80 habitait pas loin de Londres et une familiarité avec la culture britannique

  • Prendre le défis d’afirmer un souhait d’adolescente inspirée par les oeuvres Arts & Crafts. Sa famille lui avait refusé un apprentissage. On lui avait aussi refusée en 1994, ce choix en tant que femme d’être artiste et artisanne

  • Un ouvrage présentant la modernité du vitrail traduit de l’anglais trouvé un samedi  au primtemps 1994 à la FNAC des Halles à Paris. Ce livre présentait beaucoup d’artistes ayant suivi une formation à Swansea. Elle partit pour le Pays de Galle pour y réaliser son rêve.

En 2013, Pauline Fisk (écrivaine anglaise), a interviewée Nathalie et d’autres artistes, et ce fut publié sous le titre Behind closed doors. Ses mots présentaient avec précision combien Couleurlive Studio est une histoire, de la banlieue de Grigny dans l’Essonnes (France) à Shrewsbury dans le Shropshire (U-K). Nathalie s’est engagée à se consacrer à l’ouvrage d’une vie par l’art et le vitrail.

En 2013, Pauline Fisk (écrivaine anglaise), a interviewée Nathalie et d’autres artistes, et ce fut publié sous le titre Behind closed doors. Ses mots présentaient avec précision combien Couleurlive Studio est une histoire, de la banlieue de Grigny dans l’Essonnes (France) à Shrewsbury dans le Shropshire (U-K). Nathalie s’est engagée à se consacrer à l’ouvrage d’une vie par l’art et le vitrail.

C’est en 1995 que Nathalie a étudié les techniques du vitrail au Royaume-Uni, diplomée des Arts Plastiques à la Sorbonne et ayant vécu le monde des arts au coeur des Musées d’Orsay et du Centre Georges Pompidou en tant que guide. 

 

Elle a enménagé dans la région du Shropshire en 1998, après le prix Journeymans de la Worshipful Company of Glaziers & Painters of Glass; à la suite de sa formation universitaire de maître-verrier au Pays de Galles. 

Le prix était un atelier aménagé et équipé pour le metier de maître-verrier. Il se trouvait dans la commune très historique et touristique d’Ironbridge au Coalport China Museum. Elle bénéficiait  d’un mentor attitré, Alfred Fisher, et un soutien financier.

À son ouverture, le studio fut nommé NL-Arts. En l’ année 2000, à la fin de ce prix de deux ans, sa nouvelle adresse de studio fut à Shrewsbury à l’ English Bridge Workshop.

Nathalie est toujours dans ce lieu de charactère. 

 

Entre l’année 2000 et 2003, elle vécut pleinement son flux de travail, la source d’une nouvelle thématique face à un sujet promu de la nécécité de reconcidérer notre approche de l’environement, les espaces verts protégés, au coeur d’une région et dans une ville de la province riche d’histoire du Shropshire. 

En 1968, l'année de naissance de Nathalie, John Harries a écrit dans son guide de poche Le vitrail au Royaume-Uni: "Les artistes du vitrail cherchent à nouveau des moyens d'étendre les puissances des vitraux". Il écrivait à propos des artistes  verriers du 20ème siècle. Dans notre 21ème siècle, cette déclaration est encore très valable. Nous travaillons pour étendre le pouvoir des vitraux et nous avons gagné un autre titre en Grande-Bretagne, 'architectural designer / maker' autant que les termes d’ ‘artist / artisan’.

Entre l’année 2003 et 2009, Nathalie dut se battre contre un cancer et la grêffe osseuse fut le seul traitement possible. Dans cette pèriode, Nathalie se mit à l’écriture et prit tous les défis de chaque heure comme un moyen de garder sa créativité. Cette pèriode de sa vie a nourri son art, et son art de cette pèriode est encore une riche expèrience; signifiant que ses acquis devaient être clairement énnoncés dans le nom de son studio. 

C’est ainsi qu’elle a choisi le nouveau nom de Couleurlive.

 

Pour ses créations, Nathalie a gardé une variété de techniques allant de la technique traditionnelle de la peinture sur verre à des techniques dans la logique d'architectures contemporaines, afin de garder une liberté quant aux choix esthétiques pour chaque projet.

Les projets furent destinés à des commissions privées, à des sites patrimoniaux, des églises et lieux publics. Les projets furent menés en partenariat avec des architectes, un centre de recherche à Bristol et des collègues du verre en Allemagne, des musées et des ateliers de maîtres verriers en Grande-Bretagne. Elle a organisé des expositions architecturales de verre et de peinture. Nathalie a également été invitée à des conférences et elle a offert au publique, à des enfants ou des adolescents des ateliers de peinture sur verre.

Nathalie est membre de la British Society of Master Glass Painters

Pour combiner son premier lien incontournable et continu aux beaux-arts avec ses compétences du métier d’art du vitrail, elle a exploré des textures de fusion du verre pour présenter une figuration de rayons X du corps humain (Salle d’attente de Radiologie, Hôpital de Gobowen, Shropshire), différentes couleurs de peintures ou variétés de verre, fusion combinée avec des peintures sur verre pour Les objectifs illustratifs les plus inhabituels, les bas-reliefs ou transferts photographiques dans le verre (église St Luke, Grimethorpe), la tradition du verre mis en plomb avec des figures de Saints pour un thème tels que  le vécu d’uneVision de la Vièrge Marie et la notion de temps ou de variations des espaces ou climats par le pélerinage (St James 'Church, Barnsley) ou de créer un design sur le Thème des droits de l'homme en des jeunes gens (Notre Magna Carta Moderne, International Slavery Museum, Liverpool 2015), pour aussi avoir de plus en plus d’ oeuvres engagées pour l’environement et le rapport de l’humanité à notre planète ( Gardeners’ Arty Chock série de design et l’oeuvre Marga et Collections pour Shrewsbury Museum en 2017-2018).

 

La vie est une énigme, balayée des choix du surplus quotidien contemporain, rythmée d’offres inattendues ou d’evênements malgré tout qui dessinent une histoire. C’est ainsi que Nathalie reste vivre à Shrewsbury depuis 1998 et qu’aujourd’hui elle se sent fraîche et dispose pour de nouveaux projets, pourquoi pas en Europe puisqu’elle crée des oeuvres au-delà du Shropshire. 

Dans cet esprit, Nathalie fait des premiers pas vers le continent à l’occasion de l’anniversaire et de la célébration depuis octobre 2018 des 20 ans de son studio:

  • son site internet dès à present ouvert à la Francophonie pour un nouveau partage de son oeuvre au-delà de l’Anglosphère en lançant une écriture du site internet en français

  • le plaisir de partager par le film Removing and Building (Retirer et Bâtir), sous-titré en français,de la productrice Katie Eccleston Bokor, KAE Films, un documentaire du travail accompli pour la première phase de Marga et Collection, le projet artisitique financé par Arts Council England pour Shrewsbury Museum

 

Pour conclure 20 années de création, Nathalie contriburait volontiers par son oeuvre artistique à des projets en partenariat avec des ateliers ou pour des clients Européens, au-delà de toutes limites .

 

 
2016 Grants for The Arts, Arts Council England 
2001 Creative Ambition Award, West Midlands Arts
1998-2000 Journeyman’s Award, The Worshipful Company of Glaziers & Painters of Glass
P1040688_edited.jpg
Grants & Awards
Testimonials

 

Témoignages

 

 

Stewart MacKellar, photographe, 2016

À propos de la série Gardeners’ Arty Chock, octobre 2016

Des idées de vitraux mises en forme et la création d’un catalogue.

 

"Une collection superbe de morceaux de vie avec un je ne sais quoi. Beaucoup de plaisir. J'aime comment chacun d'entre eux a un thème et une histoire. Ils ont un flot d’ imaginaire."

 

Liz Leroy, poète, 2016

«J'ai connu Nathalie depuis de nombreuses années et suis admiratrice de son travail.

Elle est une artiste qui vit son art - ce qui résulte d'un travail d'intégrité et d'une voix unique. Elle ne vise pas le confort, mais la vérité, et ce faisant, nous avons toujours plus besoin de répondre ".

 

Vicky Evans-Hubbard, directrice de International Slavery Museum Education, 2015

 

"En 2015 pour commémorer 800 ans depuis la fondation de la Magna Carta, Nathalie fut invitée par International Slavery Museum à travailler avec des jeunes à Liverpool sur un projet de vitrail commémoratif.

Utilisant le point de départ de Magna Carta, premier document sur les droits de l'homme, Natalie a travaillé avec le groupe ce projet après des semaines de recherche sur le contexte historique du Magna Carta et des campagnes modernes pour les droits de l'homme.

Nathalie a guidé les jeunes à travers l'histoire et le processus de fabrication des vitraux, elle a oeuvré avec eux sur le dessin du vitrail et sur des couleurs appropriées.

Ils ont peint sur le verre des symboles et certaines des citations choisies, puis Nathalie a construit le vitrail dans son atelier.

Le vitrail est maintenant installé de façon permanente dans l'immeuble Martin Luther King Jnr, Albert Dock, à Liverpool. Merci à la passion, au savoir, et métier de Nathalie. Le projet Magna Carta 800 est l'un des plus inspirants et réussis jamais géré par le department de l’ éducation du musée international de l'esclavage ".

 

21 octobre 2014, Alfred Fisher, artiste vitraux

 

"Cette femme connaît tous son vitrail pris dans tous les sens. Je vois tellement de verre médiocre, mais Nathalie ne doit rien à un designer autre qu’elle-même et à la richesse du verre médiéval précoce. Jamais ennuyeux - et en explorant toutes les formes de fabrication, tout vient de sa propre pensée et de sa créativité pour que son travail soit unique, dévoué, personnel et pour être apprécié. 

 

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle

©2020 Couleurlive Stained Glass - Studio 4, The English Bridge Workshop, Shrewsbury, Shropshire, United Kingdom. Nathalie Hildegarde Liege - architectural glass designer - fine artist.